Translate

samedi 2 mars 2013

Sylvie Cèbe et l'enseignement explicite

Sylvie Cèbe


Sur le site du SNUIpp-FSU, je relève ce passage :
Dans un entretien à Fenêtres sur cours, Sylvie Cèbe expliquait récemment la démarche : « Nous préconisons la mise en œuvre d’un enseignement explicite dans lequel le maître à un rôle central à jouer. Autrement dit, nous ne choisissons pas de laisser aux élèves la charge de tout découvrir par eux-mêmes ou de tout construire. Au contraire, nous invitons les enseignants à mettre en œuvre un guidage effectif et serré ».
Sylvie Cèbe et Roland Goigoux recommandent la pratique explicite... pour les stratégies de compréhension en lecture. C'est un début qui mérite d'être chaudement encouragé, bien que je sois, sur ce point précis, plus proche d'E.D. Hirsch Jr que de Christian Boyer. Rappelons que ce dernier a été, à ma connaissance, le premier à sortir un manuel sur l'enseignement explicite de la compréhension en lecture (voir cet article). Pour Hirsch, la compréhension résulte plus de la culture emmagasinée que de stratégies (voir à ce sujet cet article de Form@PEx).

Notons enfin que Sylvie Cèbe et Roland Goigoux ne se réfèrent en aucune manière aux travaux de Barak Rosenshine lorsqu'ils parlent d'enseignement explicite. Sachant leur positionnement très favorable au constructivisme pédagogique, cela ne surprendra personne...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.