Translate

samedi 23 juin 2018

Dans quels pays les enseignants les plus qualifiés et expérimentés exercent-ils dans les établissements les plus difficiles ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 85
06.2018



Synthèse :

- D’après les données de 2015, la majorité des pays et économies participant à l’enquête PISA compensent les difficultés des établissements défavorisés par une réduction de la taille des classes et/ou une augmentation du taux d’encadrement. Toutefois, dans plus d’un tiers des pays et économies, les enseignants des établissements les plus défavorisés sont moins qualifiés ou moins expérimentés que ceux des établissements les plus favorisés.

- Les écarts de performance entre les élèves en relation avec leur statut socio-économique sont plus marqués dans les pays où les établissements défavorisés sur le plan socio-économique emploient moins d’enseignants qualifiés et expérimentés que les établissements favorisés. 

- Une plus grande autonomie des établissements au regard de la gestion des enseignants est associée à une affectation plus équitable de ces derniers entre les établissements.


Conclusion :

La plupart des pays peuvent encore progresser en termes de supervision de l’affectation des enseignants entre les différents établissements : il ne s’agit pas uniquement de contrôler leur nombre, mais aussi d’attacher une importance toute particulière à leurs qualifications, leur expérience et leur efficacité. Toute politique concernant les enseignants et visant à pallier le désavantage des élèves doit s’efforcer de veiller à la qualité, et pas seulement à la quantité, des enseignants affectés auprès des élèves défavorisés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.