Translate

mardi 6 mars 2018

Sondage : Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale

Odoxa-Dentsu consulting pour France Info et Le Figaro
14.02.2018



Source : Le Figaro

Sondage : Blanquer, un ministre populaire car jugé compétent


Ministre de l'Éducation nationale n'est jamais une sinécure. Et les titulaires de ce portefeuille sont rarement à la fête dans les sondages. Jean-Michel Blanquer fait mentir cet axiome. Il est populaire, avec 62 % d'opinions favorables. À l'exception des sympathisants du FN, les personnes interrogées, quelle soit leur appartenance, plébiscitent Blanquer : 95 % chez les Marcheurs, 53 % à gauche et 72 % chez les électeurs de droite. Ces derniers n'ont sans doute pas oublié que le ministre a longtemps été estampillé de droite.

Et si Jean-Michel Blanquer est si populaire chez les Français, c'est qu'ils le trouvent avant tout compétent pour 58 % d'entre eux et même courageux (57 %), deux vertus aux yeux des Français qui le distinguent de ses prédécesseurs. Et pour couronner le tout, il est même jugé sympathique (52 %) . Et parce qu'il entend réformer le « mammouth », 52 % trouvent que le qualificatif de « conservateur » ne s'applique pas à lui.

Blanquer bénéficie d'un soutien de poids pour son projet de réforme du bac, avec notamment l'introduction d'une part de contrôle continu dans l'examen. En effet, 69 % ses sondés se disent favorables à la réforme. Et tous les courants politiques approuvent : de 90 % chez les sympathisants LREM à 60 % chez les soutiens de gauche.

Une autre mesure préconisée par le ministre de l'Éducation fait là encore presque l'unanimité : l'interdiction du téléphone portable pour les élèves du primaire et du collège. Pas moins de 84 % des Français souscrivent à cette proposition, comme si les parents déléguaient à l'école un pouvoir d'interdiction qu'ils n'arrivent pas à faire respecter au sein de leur foyer. Les Français approuvent également les propositions du député et mathématicien, Cédric Villani, pour améliorer l'enseignement des maths. À titre d'exemple, 82 % sont d'accord pour la mise en place de la « méthode de Singapour », basée sur des jeux avant de passer à la théorie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.