Translate

mardi 27 mars 2018

La plus grande inclusion des élèves défavorisés se fait-elle au détriment de la qualité des résultats d’apprentissage ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 75
03.2018


Synthèse :

- Lors de la première participation de l’Albanie, du Brésil, de la Colombie, du Costa Rica, de l’Indonésie, de la Jordanie, du Mexique, de la Turquie et de l’Uruguay à l’enquête PISA, moins de deux jeunes de 15 ans sur trois satisfaisaient aux critères pour passer l’évaluation. Toutefois, grâce à la hausse rapide des taux de scolarisation dans l’enseignement secondaire au cours des dernières années, en 2015, les élèves de ces pays évalués dans le cadre de l’enquête PISA étaient devenus plus représentatifs de leur groupe d’âge.

- L’expérience de ces neuf pays montre que l’élargissement de l’accès à la scolarisation ne s’est pas fait, en général, au détriment de la qualité moyenne de l’éducation des jeunes de 15 ans.

- En Albanie, au Brésil, en Colombie, en Indonésie, en Jordanie, au Mexique et en Turquie, le niveau de compétence en mathématiques atteint par le quartile supérieur des jeunes de 15 ans a augmenté de façon significative durant les années où l’inclusion des élèves défavorisés s’est développée, montrant ainsi que l’élargissement de l’accès à l’éducation peut aussi être bénéfique pour les enfants favorisés.


Conclusion :

Si la scolarisation universelle des jeunes de 15 ans constitue la première étape sur la voie d’un système d’éducation inclusif, l’augmentation des taux de scolarisation ne permet pas de garantir que chaque élève apprendra. Les tendances observées dans l’enquête PISA montrent cependant que l’amélioration de l’inclusion et de la qualité peuvent aller de pair dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, lorsque la qualité de l’apprentissage est évaluée. En levant les obstacles à la scolarisation, les pays peuvent aussi aider chaque élève à acquérir les compétences nécessaires à la réussite dans des économies de plus en plus fondées sur le savoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.