Translate

dimanche 25 mars 2018

Harcèlement scolaire : quelle est l’ampleur du problème ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 74
02.2018






Synthèse :

- En moyenne, dans les pays de l’OCDE, 4 % des élèves indiquent être frappés ou bousculés et 8 % déclarent être victimes de mauvaises rumeurs à l’école au moins quelques fois par mois.

- Les élèves scolarisés dans des établissements où le harcèlement est plus fréquent sont moins performants que ceux scolarisés dans des établissements où le harcèlement est moins fréquent.

- La prévalence du harcèlement est plus forte dans les établissements où les élèves font part d’un mauvais climat de discipline et de relations négatives avec leurs enseignants.


Conclusion :

Les chefs d’établissement, les enseignants, les parents et les élèves doivent œuvrer ensemble à l’amélioration du climat des établissements et à la réduction de la prévalence du harcèlement. Grâce à l’adoption de stratégies de prévention et d’intervention impliquant tous les acteurs de l’établissement, chacun peut assumer sa part de responsabilité dans le soutien aux victimes comme dans la lutte contre les harceleurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.