Translate

vendredi 2 juin 2017

Est-il possible de prévenir le décrochage des jeunes enseignants ?

Résultats d’une recherche menée auprès de 483 jeunes enseignants

Par Thierry Karsenti, Ph. D.
CRIFPE, 2017





CONTEXTE

Plusieurs chercheurs révèlent que près de 25 % des nouveaux enseignants quittent la profession au cours des sept premières années. Pourquoi les nouveaux enseignants décrochent-ils en si grand nombre ? Qu’arrive-t-il lors de leur insertion professionnelle dans les écoles primaires et secondaires ? Ce projet, qui s’intitule « Est-il possible de prévenir le décrochage des jeunes enseignants ? Résultats d’une recherche menée auprès de 483 jeunes enseignants de la Commission scolaire de Laval », s’intéresse à la réussite scolaire sous l’angle du décrochage des enseignants, car cette problématique, issue de l’organisation du travail, se répercute de toute évidence sur les élèves, notamment en raison du roulement d’enseignants peu expérimentés qui en découle dans les écoles. Réalisée en partenariat avec la Commission scolaire de Laval et le CRIFPE (Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante), cette recherche fait partie d’un projet plus important financé par le Fonds Société et culture, dans le cadre du programme des Actions concertées.


PRINCIPAUX RÉSULTATS

• Les principales mesures d’insertion professionnelles mises en place à la Commission scolaire de Laval sont :
- L’accompagnement individuel (un système de « mentors », assuré par des enseignants d’expérience, présents dans la plupart des écoles) ;
- Des formations adaptées aux besoins ou aux demandes ;
- Diverses rencontres d’échanges ;
- Un service personnalisé d’accompagnement (SPa) ;
- Un accompagnement dans le milieu ;
- La possibilité d’appeler des « personnes » (l’équipe de l’insertion professionnelle) en cas de besoins urgents.

• 97,3 % des enseignants interrogés apprécient les mesures d’insertion professionnelle mises en place.

• 83,9 % des enseignants interrogés indiquent avoir un enseignant-mentor (accompagnateur) qui les aide dans leur nouvel établissement.

• 98,2 % des enseignants interrogés apprécient l’aide reçue par l’enseignant-mentor.

• Les enseignants interrogés, particulièrement en début de profession, ont une variété de besoins : temps, fonctionnement de l’école, gestion de classe, etc. La présence de l’enseignant-mentor jumelé aux mesures d’insertion professionnelle mises en place vient répondre en grande partie à ces besoins.

• 96,5 % des enseignants interrogés sont d’avis que la direction de l’établissement joue un rôle central dans leur insertion professionnelle.

• 61,3 % indiquent avoir pu bénéficier de diverses « attentions » de la part de la direction pour faciliter leur insertion.

• Moins de 3 % des enseignants interrogés songent à quitter la profession, et les mesures d’insertion professionnelle mises en place y sont pour beaucoup.

• 99,4 % des enseignants interrogés sont d’avis que les mesures d’insertion professionnelle qui les visent participent directement à la réussite scolaire des élèves.

• 96,1 % des enseignants interrogés sont d’avis que les mesures d’insertion professionnelle mises en place leur permettront de demeurer dans la profession.

• 91,8 % des enseignants interrogés sont d’avis que le phénomène du décrochage enseignant est aussi lié au décrochage scolaire des élèves.

• Les enseignants interrogés ont dressé la liste des défis qui pourraient éventuellement pousser un enseignant à quitter la profession. Parmi les principaux, on retrouve la gestion de classe, le manque de temps, la lourdeur de la tâche, et le stress.

• Les enseignants interrogés ont dressé la liste des éléments qui, selon eux, manquent à la formation initiale pour mieux les préparer à leur future profession. Parmi les principaux, on retrouve le manque de liens entre la théorie et la pratique, le manque de préparation à la gestion de classe, le manque de préparation au fonctionnement de l’école.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.