Translate

lundi 29 février 2016

Enseignement et technologie (TALIS)

L'enseignement à la loupe, n° 12
07.2015




Synthèse :

- L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) est considérée comme l’une des pratiques pédagogiques les plus actives, de nature à favoriser l’acquisition des compétences dont les élèves ont besoin pour réussir. Et pourtant, moins de 40 % des enseignants des pays participant à l’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (TALIS) indiquent faire une utilisation régulière des TIC dans le cadre de leurs pratiques pédagogiques.
- Les chefs d’établissement déclarent fréquemment que l’insuffisance des ressources scolaires en termes d’ordinateurs, d’accès à Internet et de logiciels entrave la capacité de leur établissement à offrir un enseignement de qualité.
- Dans les pays participant à l’enquête TALIS, de nombreux enseignants indiquent que les compétences en TIC à l’appui de l’enseignement et l’utilisation des nouvelles technologies dans le monde du travail sont les deuxième et troisième aspects pour lesquels ils ont les besoins les plus importants en matière de formation continue.
- Il est possible d’encourager l’utilisation des TIC dans le cadre de l’enseignement, notamment grâce à la participation à des activités de formation continue (comme celles impliquant des travaux de recherche individuels ou en groupe, ou la collaboration avec un réseau d’enseignants) et à un climat positif en classe.


Conclusion :

La technologie n’est pas en mesure, à elle seule, d’améliorer l’apprentissage, mais son utilisation dans le cadre de bonnes pratiques pédagogiques peut ouvrir de nouvelles portes aux élèves comme aux enseignants. Il est frappant de constater que, malgré l’omniprésence de la technologie dans notre vie quotidienne, la majorité des enseignants de nombre de pays ne font pas une utilisation fréquente des TIC dans leur métier. Si dans certains établissements, cette situation peut s’expliquer par l’insuffisance des ressources scolaires, les résultats de l’enquête TALIS mettent néanmoins en évidence le rôle clé de la formation continue des enseignants et de leur vision de leur métier dans la pleine exploitation du potentiel de la technologie au service de l’enseignement et de l’apprentissage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.