Translate

lundi 13 juillet 2015

En forte baisse depuis trente ans, le retard à l'entrée en CE2 reste très dépendant du milieu social de l'élève (MEN-DEPP)

Comparaison des panels 1978, 1997 et 2011 

Auteur : Sarah Abdouni
Note d'information, n° 23
07.2015




Les taux de redoublement en CP et CE1 ont considérablement baissé au cours des trois dernières décennies : celui de CP a été divisé par 4 et celui de CE1 divisé par 2,5. Tous les élèves ne bénéficient pas également de cette évolution : à niveau scolaire équivalent à l’entrée au CP, les élèves issus de milieu défavorisé risquent davantage d’être en retard à l’entrée au CE2 que les élèves de milieu favorisé.


L’infographie

Taux de redoublement en CP et CE1 entre 1978 et 2011 (en %)


La proportion d’élèves en retard au CE2 passe de 20 % en 1978, à 12 % en 1997 et à 6 % en 2011. La pratique du redoublement, notamment en CP, diminue le plus fortement entre 1978 et 1997 avec la politique des cycles prévue par la loi d’orientation de 1989 pour l’école élémentaire. La loi Jospin, stipulant que la scolarisation d’un élève dans un cycle ne peut être allongée de plus d’un an, a joué sur les taux de redoublement en CP et CE2, qui font partie du même cycle 2.


L’essentiel

Si les filles sont moins souvent en retard en CE2 que les garçons, l’écart a diminué de moitié en trente ans. Les élèves nés en début d’année restent moins en retard que ceux nés au troisième trimestre.

La proportion d’élèves en retard parmi les catégories sociales les plus défavorisées a fortement diminué, passant de 33 % à 11 % pour les enfants d’ouvriers non qualifiés, et de 22 % à 9 % pour ceux d'ouvriers qualifiés. Toutefois, les disparités sociales du retard scolaire en CE2 demeurent : au sein des catégories sociales les plus favorisées où le retard était déjà peu répandu en 1978, la part des élèves n’ayant pas atteint le CE2 deux ans après le CP est quasi inexistante en 2011 (1,3 % pour les enfants d’enseignants et 1,7 % pour les enfants de cadres).

Parmi toutes les caractéristiques expliquant le retard scolaire au CE2, l’impact le plus décisif est celui du niveau scolaire à l’entrée au CP. Ce facteur dépend en partie de l’environnement social et culturel de l’élève, en partie du rôle qu’a pu jouer l’école maternelle dans les apprentissages. Pour les élèves les moins performants, les chances d’accéder au CE2 sans redoubler diffèrent selon le milieu social : les élèves les plus faibles parmi les catégories favorisées risquent moins de redoubler entre le CP et le CE1 que les enfants de milieux défavorisés.

Même si aujourd’hui le redoublement reste exceptionnel, les élèves qui conjuguent plusieurs facteurs, tels qu’un milieu social défavorisé, une famille monoparentale, une mère peu diplômée sont davantage touchés par le redoublement que les autres.


Chiffres-clés
6,5 %
Part des élèves en retard en CE2 en 2011
60,9 %
Part des élèves faisant partie des 10 % les moins performants aux évaluations de CP “à l’heure” en CE2 en 2011
99,6 %
Part des élèves faisant partie des 10 % les plus performants aux évaluations de CP “à l’heure” en CE2 en 2011


Repères

Que signifie être en avance, « à l’heure » ou en retard dans sa scolarité ?
Pour cette étude, le retard n’a pas été calculé selon l’âge théorique des élèves pour chaque niveau. Les élèves étant considérés comme en retard en CE2 sont ceux qui n’ont pas atteint ce niveau 2 ans après être entré en CP pour la première fois.

Les enquêtes de panels
Depuis les années 1970, le ministère de l’éducation nationale a suivi successivement trois panels d’élèves du premier degré. Il s’agit d’échantillons représentatifs d’élèves scolarisés au cours préparatoire dans une école publique ou privée de France métropolitaine. Dans le cadre de l’étude, seuls les entrants au CP ayant une trajectoire complète jusqu’en CE2 et dont les parents ont rempli le questionnaire "famille" sont suivis, soit 17 800 élèves pour le panel 1978, 8 800 pour le panel 1997 et 13 600 pour le panel 2011. Des informations sur leur environnement social et scolaire sont disponibles dans les trois panels. En revanche, les évaluations faites au cours de la scolarité, notamment en début de CP, ne sont disponibles que pour les panels 1997 et 2011.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.