Translate

jeudi 30 avril 2015

Relations enseignants-élèves : quelle incidence sur le bien-être des élèves à l’école ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 50
04.2015



Synthèse :

- Dans les pays de l’OCDE, quatre élèves sur cinq se disent d’accord ou tout à fait d’accord avec l’affirmation « Je me sens bien à l’école » ou « Je me sens chez moi à l’école ».
- Les relations enseignants-élèves sont étroitement liées à la fois à la performance des élèves en mathématiques et à leur sentiment de bien-être et d’appartenance à l’école.
- En moyenne, dans les pays de l’OCDE, 71 % des élèves fréquentent un établissement dont le directeur indique que les enseignants accordent autant d’importance à l’épanouissement social et affectif de leurs élèves qu’à leur réussite scolaire.


Conclusion :

Lorsqu’elle s’obtient aux dépens du bien-être des élèves, la réussite scolaire n’est pas une réussite à part entière. L’enquête PISA montre que la plupart des enseignants et des chefs d’établissement reconnaissent que l’épanouissement socio-affectif de leurs élèves est aussi important que leur maîtrise des différentes matières scolaires. Or la qualité des relations entre les enseignants et les élèves joue un rôle essentiel dans cet épanouissement, ainsi que dans les attitudes des élèves à l’égard de l’apprentissage. Lorsque les élèves entretiennent de bonnes relations avec leurs enseignants, ce sont à la fois leurs résultats scolaires et leur sentiment d’appartenance qui s’en trouvent renforcés.


Cliquer pour agrandir

Dans le document ci-dessus, noter la position de la Finlande par rapport à Shanghai ou Singapour.


Cliquer pour agrandir

Dans le document ci-dessus, noter la position de la France.


Cliquer pour agrandir

Dans le document ci-dessus, noter la position de la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.