Translate

lundi 3 novembre 2014

La préscolarisation est-elle accessible à ceux qui en ont le plus besoin ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 40
06.2014



Synthèse :

- La préscolarisation est associée à de meilleures performances pour les élèves lors de la poursuite de leur scolarité.
- En 2012, les élèves de 15 ans étaient plus susceptibles que ne l’étaient leurs aînés en 2003 d’indiquer avoir été préscolarisés pendant au moins un an.
- L’écart de taux de préscolarisation se creuse entre les élèves issus d’un milieu socio‑économique favorisé et ceux issus d’un milieu socio-économique défavorisé.


Conclusion :

Les résultats de l’enquête PISA montrent de façon systématique qu’un élève de 15 ans – quel que soit le milieu dont il est issu – qui a été préscolarisé pendant au moins un an obtient de meilleurs résultats en mathématiques qu’un élève qui ne l’a pas été. L’augmentation plus rapide des taux de préscolarisation parmi les enfants issus d’un milieu socio-économique favorisé que parmi ceux issus d’un milieu socio‑économique défavorisé indique que les pays doivent consentir davantage d’efforts pour garantir que toutes les familles, et particulièrement celles issues d’un milieu socio-économique défavorisé, aient accès à proximité de leur domicile à des programmes préscolaires de qualité et soient bien informées de ces derniers. L’investissement dans l’éducation des jeunes enfants, tant de la part des parents que des pouvoirs publics, porte incontestablement ses fruits plus tard dans la vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.