Translate

samedi 9 août 2014

CEDRE 2013 - Grande stabilité des acquis en sciences en fin d'école depuis 2007 (MEN-DEPP)

Auteurs : Sandra Andreu, Yann Étève et Émilie Garcia
Note d'information, n° 27
07.2014




Mesurées en fin d’école primaire dans le cadre d’un cycle d’évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (CEDRE), le niveau des acquis des élèves en sciences expérimentales est resté stable de 2007 à 2013, de même que la répartition des écoliers selon les différents groupes de niveaux. La modification des programmes entre les deux évaluations ne semble pas avoir eu d’impact significatif sur les résultats des élèves. [Note personnelle : Bien sûr que la modification des programmes n'a pas eu d'impact puisque le programme 2008 recommandait toujours la démarche constructiviste de La Main à la pâte !]


L'essentiel

En fin de CM2, plus de la moitié des élèves maîtrisent au moins les deux tiers des connaissances et compétences attendues par les programmes de sciences de l’école primaire en 2013. Seuls 27 % font preuve d’aisance dans la manipulation des concepts étudiés. En revanche, près de 16 % des élèves de CM2 ne les maîtrisent pas. Ils ne savent répondre qu’aux questions liées à un support visuel dans un contexte qui leur est familier ou à des notions se référant à la vie quotidienne.

Dans les deux grands domaines de connaissances évalués (la physique, le vivant), la réussite est comparable par rapport à l’évaluation de 2007. Il en est de même pour les habiletés (connaître, raisonner).

Comme on a déjà pu l’observer dans de précédentes évaluations, les compétences en lecture et les compétences langagières pèsent sur les résultats des élèves dans les matières scientifiques.

Alors que les élèves se montrent plutôt enthousiastes face aux apprentissages scientifiques, les professeurs reconnaissent que développer la motivation, la rigueur et l’acquisition des connaissances constituent des objectifs essentiels de l’enseignement des sciences.


L'infographie

Répartition (en %) des élèves par groupe de niveau en 2007 et en 2013 en sciences


En 2013, 29 % des élèves appartiennent au groupe de niveau 3 contre 27,8 % en 2007. Par le jeu des arrondis, les totaux des pourcentages peuvent être légèrement différents de 100.


Repères

Le cycle des évaluations disciplinaires réalisées sur échantillon (CEDRE)
Ce dispositif établit des bilans nationaux des acquis des élèves en fin d’école et en fin de collège par rapport aux objectifs fixés par les programmes scolaires. Il couvre les compétences des élèves dans la plupart des domaines disciplinaires : lecture, langues vivantes étrangères, histoire-géographie et éducation civique, sciences et technologie, mathématiques. La présentation des résultats permet de situer les performances des élèves sur des échelles de niveau. Renouvelés tous les six ans, ces bilans permettent de suivre l’évolution du « niveau des élèves » dans le temps. L’analyse fine des compétences dans les différentes disciplines constitue en soi un matériau très riche au service des enseignants.
Avec l’intégration du socle commun de connaissances et de compétences dans les programmes de 2008, l’approche de l’évaluation en sciences expérimentales a évolué : les compétences sont désormais définies comme une combinaison de connaissances, de capacités et d’attitudes. L’épreuve de 2013 est constituée de 122 items repris de 2007 et de 109 items nouveaux. La comparaison porte sur les items communs aux deux années.

Les connaissances et capacités mesurées en fin d’école primaire dans les disciplines scientifiques
L’évaluation porte sur les huit champs disciplinaires définis dans les programmes de 2008 : le ciel et la Terre, la matière, l’énergie, l’unité et la diversité du vivant, le fonctionnement du vivant, le fonctionnement du corps humain et la santé, les êtres vivants dans leur environnement, les objets techniques ; auxquels s’ajoute l’éducation au développement durable.
Connaître : rappeler des connaissances déclaratives.
Raisonner : établir des liens entre plusieurs éléments (au sein d’un même document ou entre éléments du document et connaissances personnelles).

La physique
Le ciel et la Terre : la rotation de la Terre sur elle-même, la durée du jour et son changement au cours des saisons, le mouvement de la Lune autour de la Terre, lumière et ombres, volcans.
La matière : l’eau, l’air, les déchets.
L’énergie : sources d’énergie, besoins en énergie, consommation et économie d’énergie.
Les objets techniques : circuits électriques, dangers de l’électricité, leviers et balances, transmission de mouvements.

Le vivant
L’unité et la diversité du vivant : classification du vivant.
Le fonctionnement du vivant : stades de développement, conditions de développement et modes de reproduction.
Le fonctionnement du corps humain et la santé : mouvements corporels, fonctions de nutrition (digestion, respiration, circulation sanguine), hygiène et santé.
Les êtres vivants dans leur environnement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.