Translate

lundi 14 juillet 2014

UNESCO : Les progrès vers l’éducation pour tous stagnent

Les progrès vers l’éducation pour tous stagnent, mais certains pays montrent la voie à suivre

 UNESCO
Document d’orientation 14 / Fiche d’information 28
06.2014




Conclusion de l’étude :

Les progrès mondiaux en matière de réduction du nombre d’enfants non scolarisés ont stagné depuis 2007. Selon les dernières données, près de 58 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire étaient toujours privés de leur droit à l’éducation en 2012. Il ne fait désormais aucune doute que le monde ne respectera pas son engagement primordial : scolariser tous ces enfants d’ici à 2015.

Cependant, certains pays ne suivent pas cette tendance et montrent que des progrès réels et considérables sont possibles lorsqu’ils sont soutenus par une volonté politique. Parmi les exemples clairs d’actions positives dans des contextes très différents, il convient de citer la suppression des droits de scolarité, l’élaboration de programmes scolaires équilibrés et la mise en œuvre de transferts sociaux en espèces. Alors que nous sommes sur le point d’adopter de nouveaux objectifs, plus ambitieux, pour les années à venir, nous devons tirer les leçons de ces exemples afin d’alimenter les réformes des pays qui luttent en faveur de l’éducation pour tous.

L’enseignement primaire universel ne s’arrête pas à l’inscription des enfants à l’école : il faut également qu’ils achèvent leurs études. Comme le démontre le présent document, les progrès en matière d’amélioration des taux d’inscription ont été meilleurs qu’au niveau des taux d’achèvement. Cette tâche inachevée doit être au cœur de nos préoccupations en 2015 et pour les années à venir.




Cliquer pour agrandir



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.