Translate

mardi 17 décembre 2013

Sondage : Les Français et l’égalité des chances à l’école

Sondage CSA pour Les Échos et l'Institut Montaigne
12.2013



Les Français se divisent sur leur vision de l’école, 48 % d’entre eux considérant que celle-ci assure l’égalité des chances alors que 49 % estiment l’inverse. Fait important, cette division est plus marquée qu’elle ne l’était il y a quelques années puisqu’une majorité de Français se montraient optimistes en 2006 (56 % contre 37 % à l’époque), attestant d’une préoccupation croissante à l’égard de la capacité de l’école française à assurer cette mission essentielle.

Cette perplexité des Français se retrouve d’ailleurs dans la plupart des catégories de population, peu d’opinions marquées dans un sens ou dans l’autre apparaissant, signe que cette problématique divise les Français au-delà de leurs appartenances sociales et politiques.

On remarque tout de même un optimisme un peu plus important chez les jeunes générations que chez les plus anciennes, tandis que les cadres se détachent assez nettement parmi les plus négatifs en étant 63 % à considérer que l’école n’assure pas l’égalité des chances. Notons également que les sympathisants de gauche, surtout au Front de Gauche et chez Europe Écologie / Les Verts, sont les plus pessimismes à ce sujet (63 % et 62 %), probablement en raison d’une sensibilité particulière à cette question faisant partie intégrante du corpus idéologique de la gauche. Les sympathisants de la droite ou du Front national sont eux un peu plus positifs, sans que cette majorité soit toutefois très nette (51 % et 54 %), les plus optimistes étant les sympathisants du MoDem (63 %).

Notons enfin que le fait d’avoir ou non des enfants scolarisés n’influe quasiment pas sur l’orientation des réponses, pas plus que le type d’établissement ou le niveau de scolarisation des enfants à charge, signe que les perceptions sur ce sujet résultent plus d’opinions personnelles que d’expériences constatées ou vécues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.