Translate

mardi 5 novembre 2013

Bruno Suchaut : Les rythmes scolaires prisonniers du temps

Il s’agit d’une communication faite par Bruno Suchaut à la rencontre territoriale co-organisée par les délégations Bretagne et Pays de la Loire en partenariat avec l’Association Nationale des Directeurs Éducation des Villes (ANDEV) à Nantes, le 15 octobre 2013.






Extrait :

Pour la politique éducative, il faut lire les résultats de ces travaux expérimentaux comme un cadre visant à améliorer les conditions d’apprentissage des élèves et non pas comme une fin en soi. Les rythmes scolaires doivent alors être perçus comme le levier d’une amélioration qualitative de l’école primaire et non pas comme une finalité. L’évolution doit concerner l’aspect qualitatif du temps d’enseignement, la prévention et la prise en charge de la difficulté scolaire. Au-delà de la répartition du temps, c’est encore une fois l’utilisation qui en est faite par l’élève qui compte. Des marges de manœuvres sont alors possibles avec la réforme par une articulation optimale des activités scolaires et périscolaires (Suchaut, 2012). Les pratiques pédagogiques sont évidemment aussi à interroger et les travaux de recherche montrent bien toute l’importance des approches pédagogiques favorisant une pédagogie explicite et structurée (Bissonnette, Richard, Gauthier, Bouchard, 2010). À cet égard, et concernant l’apprentissage de la lecture, des expérimentations récentes à l’étranger, mais aussi et récemment en France, démontrent l’efficacité d’entraînements systématiques (en phonologie notamment) qui ciblent les besoins des jeunes élèves tout en évaluant fréquemment leurs compétences (DEPP, EMC , IREDU, 2013 ;  Bougnères, Cros, 2013). C’est bien  l’optimisation du temps d’enseignement de la lecture qui apparaît être le levier le plus important pour réduire l’échec scolaire, comme certains travaux le prouvent (King, Torgesen, 2006). Ces éléments théoriques et empiriques permettent de bien situer les enjeux de la réforme au niveau des élèves, mais qu’en est-il pour les autres acteurs ?



Bissonnette S., Richard M., Gauthier C., Bouchard C, (2010). Quelles sont les stratégies d’enseignement efficaces favorisant les apprentissages fondamentaux auprès des élèves en difficulté de niveau élémentaire ? Résultats d’une méga-analyse. Revue de recherche appliquée sur l’apprentissage. Vol. 3, pp. 1-33.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.