Translate

jeudi 12 septembre 2013

Les stratégies d’apprentissage peuvent-elles réduire l’écart de performance entre élèves favorisés et élèves défavorisés ? (OCDE)

OCDE : Pisa à la loupe, n° 30
07.2013



Cette étude nous apprend que « si les élèves défavorisés avaient le même niveau de connaissance des stratégies efficaces d’apprentissage que les élèves favorisés, l’écart de performance entre ces deux groupes diminuerait de près de 20 %. » Or, les stratégies efficaces d’apprentissage sont le résultat de stratégies efficaces d’enseignement.

La conclusion ajoute : « Dans la plupart des pays et économies, les écarts de performance en compréhension de l’écrit entre élèves favorisés et élèves défavorisés peuvent en partie s’expliquer par la mesure dans laquelle les élèves ont appris à apprendre jusqu’à l’âge de 15 ans (âge de l’évaluation PISA). Les parents et les enseignants peuvent aider à combler ces écarts de performance en faisant en sorte d’équiper tous les élèves des meilleures stratégies d’apprentissage. » Il appartient surtout aux enseignants (et moins aux parents, selon moi, particulièrement pour les élèves défavorisés) de délivrer un enseignement où l’aspect métacognitif revêt un intérêt primordial comme en Pédagogie Explicite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.