Translate

lundi 8 juillet 2013

Évaluer pour perfectionner les pratiques de classe (OCDE)

Créer des synergies pour améliorer l’apprentissage : une approche internationale de l’évaluation






Privilégier l’amélioration des pratiques en classe et s’appuyer sur le professionnalisme des enseignants


Pour optimiser les possibilités offertes par l’évaluation et améliorer le cœur de l’enseignement, à savoir l’apprentissage des élèves, les responsables politiques devraient encourager l’utilisation régulière des résultats de l’évaluation pour perfectionner les pratiques en classe. Toutes les formes d’évaluation devraient avoir une valeur pédagogique, et être utile aux participants. À cette fin, il importe que toutes les parties prenantes de l’évaluation au niveau central, local et institutionnel aient une vision élargie de l’évaluation et de la nécessité de regrouper les résultats des différentes activités dans ce domaine pour obtenir une représentation équilibrée de l’apprentissage des élèves, de la performance du personnel éducatif et des pratiques appliquées au sein du système scolaire, et qu’elles utilisent les données de l’évaluation pour progresser.

Il est donc utile de coordonner des solutions pour que le cadre d’évaluation soit en mesure d’améliorer les pratiques d’enseignement en classe en appliquant des procédures plus proches du lieu d’apprentissage. L’évaluation n’a aucune valeur si elle n’entraîne pas une amélioration des pratiques en classe et de l’apprentissage des élèves. À cette fin, une étape importante consiste à mener une réflexion nationale sur la nature et la finalité des composantes de l’évaluation (telles que l’évaluation des établissements, des chefs d’établissement et des enseignants et l’évaluation formative des élèves) dans le cadre de la stratégie globale de réforme de l’éducation, mais aussi sur les meilleures solutions pour que ces composantes puissent améliorer les pratiques en classe. Pour avoir un effet sur ces pratiques, le cadre d’évaluation devrait accorder une attention considérable à sa fonction d’amélioration. Diverses actions sont susceptibles de renforcer les liens avec les pratiques en classe : mettre l’accent sur l’évaluation des enseignants pour l’amélioration continue des pratiques d’enseignement ; veiller à ce que les normes d’enseignement soient en adéquation avec les objectifs d’apprentissage des élèves ; associer les enseignants à l’évaluation des établissements scolaires, notamment en envisageant l’autoévaluation de ces derniers comme un processus collaboratif dans lequel les enseignants ont des responsabilités ; axer l’évaluation des établissements scolaires sur la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage et sur la relation qui existe avec les résultats et les expériences d’apprentissage des élèves ; promouvoir l’évaluation de l’encadrement pédagogique des chefs d’établissement ; veiller à ce que les enseignants soient considérés comme les principaux experts non seulement en matière d’instruction mais aussi dans l’évaluation de leurs élèves, de manière à ce qu’ils aient le sentiment d’être les principaux responsables de cette évaluation et qu’ils l’acceptent en tant que partie intégrante de l’enseignement et de l’apprentissage ; renforcer les capacités des enseignants concernant l’évaluation formative des élèves ; et renforcer leurs capacités à évaluer les résultats de leurs élèves par rapport aux normes éducatives établies.

Le pivot qui relie le cadre d’évaluation et la salle de classe est l’enseignant. Il est par conséquent très important que les cadres d’évaluation s’appuient sur le professionnalisme des enseignants pour que les activités d’évaluation entraînent une véritable amélioration des pratiques en classe et de l’apprentissage des élèves. De plus, créer des liens entre l’évaluation d’une part et l’apprentissage en classe d’autre part exige de définir clairement le rôle des structures locales – gestion scolaire, supervision scolaire, autorités éducatives locales – dans la mise en œuvre des stratégies d’évaluation. L’idée est que, pour réaliser pleinement la fonction d’amélioration inhérente au cadre d’évaluation, il est indispensable de coordonner l’action à l’échelle locale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.