Translate

vendredi 3 mai 2013

Belgique : Un jeune enseignant sur cinq quitte la profession dès sa première année


D’après un article paru dans Le Soir

L'abandon du métier par les enseignants au cours de leurs cinq premières années de pratique est un problème connu. Une étude de l'UCL menée en collaboration avec l'ULB sur la trajectoire des jeunes enseignants francophones a tenté d'affiner les chiffres, de mieux définir les causes et de proposer des solutions. On y apprend ainsi que tous niveaux d'enseignement obligatoire confondus, 35 % des profs quittent le métier dans les cinq premières années de pratique. L'étude démontre que plus de la moitié de ces sorties précoces (19,1 %) se déroulent lors de la première année.

[Rappelons que nous ne disposons d’aucune statistique équivalente pour la France.]



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.