Translate

samedi 9 mars 2013

L'éducation vue par le Conseil européen de Lisbonne (mars 2000)

Rapport du Conseil “Éducation” au Conseil européen sur
“Les objectifs concrets futurs des systèmes d'éducation et de formation”

02.2001




Document important qui mérite d’être diffusé et lu (17 pages seulement), car les recommandations qu’il contient ont depuis influencé directement le système éducatif français, notamment pour l'élaboration du fameux “socle commun”.

Cette influence se comprend dès l’introduction. Le Conseil “Éducation” du sommet européen de Lisbonne définit de cette façon les « finalités globales que la société assigne à l'éducation et à la formation, à savoir :
− l'épanouissement de la personne, qui doit ainsi pouvoir réaliser tout son potentiel et vivre pleinement sa vie ;
− le développement de la société, qui suppose notamment que l'on stimule la démocratie, que l'on réduise les disparités et les injustices entre les personnes et les groupes et que l'on favorise la diversité culturelle ;
− l'essor de l'économie, qui suppose que la main-d’œuvre soit dotée de compétences adaptées à l'évolution économique et technologique. »

L’épanouissement, la promotion des diversités, l’adéquation de la main-d’œuvre aux demandes des entreprises : on est en plein dedans.

Par contre, l’acquisition solide et durable de connaissances et d’habiletés pour former des citoyens éclairés aptes à jouer pleinement leur rôle en démocratie ne figure pas dans ces “finalités globales”. Un oubli que je trouve à la fois révélateur et inquiétant…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.