Translate

dimanche 19 février 2012

Argent rime-t-il avec bonne performance dans l'enquête PISA ? (OCDE)

PISA à la loupe, n° 13
02.2012




Synthèse :

- L’importance de la richesse nationale ou de l’investissement dans l’éducation ne garantit pas la bonne performance des élèves. Dans les économies à revenu élevé, le montant des dépenses d’éducation importe moins que la façon dont ces ressources sont utilisées.
- Dans les économies à revenu élevé, les systèmes d’éducation performants tendent à privilégier la qualité des enseignants par rapport à la taille des classes.
- Les systèmes d’éducation performants dans l’enquête PISA croient en la réussite de tous leurs élèves et leur donnent les moyens d’y parvenir.


Conclusion :

La richesse à elle seule n’est pas la garantie d’un système d’éducation performant. Les pays et les économies les plus performants dans l’enquête PISA sont ceux qui ont l’intime conviction – et agissent en vertu de cette dernière – que tous les enfants sont capables de réussir à l’école. Dans les économies à revenu élevé, celles qui privilégient la qualité des enseignants par rapport à la réduction des effectifs en classe obtiennent, en général, de meilleurs résultats. Lorsqu’il s’agit d’argent et d’éducation, la question à se poser n’est pas « Combien ? », mais plutôt « Pour quoi ? ».



Cliquer pour agrandir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.