Translate

samedi 24 septembre 2011

Sondage : Deux Français sur trois trouvent que l'école fonctionne mal

   

Marianne


Le sondage exclusif Ipsos sur « Les Français et l’école » (septembre 2011) pour le magazine L’Histoire livre des résultats d’une extrême sévérité. Selon Philippe Joutard, historien et membre du comité de rédaction de L'Histoire : « C'est la première fois que l'école subit un tel désaveu. En 1996, la même question avait été posée, et les réponses négatives étaient alors largement minoritaires, à 40 %. En 2007, une enquête donnait un pourcentage identique : le recul est de 24 points par rapport à ces deux sondages précédents. »

En bref, quelques résultats (en pourcentage des Français) :
- l’école fonctionne mal : 64 % ;
- l’école ne garantit pas l’égalité des chances : 60 % ;
- l’école française fait moins bien qu’ailleurs : 49 % ;
- le niveau scolaire est moins bon qu'ailleurs : 54 % ;
- le principal problème est la maîtrise de la langue : 49 % ;
- l'enseignement n'est pas satisfaisant au collège : 62 % ;
- l'école joue de moins en moins un rôle de promotion sociale : 56 %.

Tout cela se passe de commentaires…

On comprend mieux pourquoi la France est championne d'Europe du soutien scolaire assuré par des sociétés spécialisées.

Rappelons pour l’anecdote que Philippe Joutard a présidé la commission ayant pondu les programmes désastreux de 2002 pour le Primaire. Il a toujours été un allié pour les “pédagogistes” les plus farfelus (comme André Antibi, pour n’en citer qu’un). Il porte donc, à ce titre, une responsabilité indéniable dans l’entreprise de déliquescence de l’École française. C’est pourquoi ce sondage ne devrait pas le surprendre. Qui sème le vent…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.