Translate

vendredi 28 décembre 2007

Bilan histoire, géographie et éducation civique à la fin de l'école (MEN-DEPP)

Auteurs : Agnès Brun et Jean-Marc Pastor
Note d'information, 07.44
12.2007




Nous retrouvons dans cette étude un parallèle frappant avec la lecture. En effet, 15 % des élèves sont en grande difficulté en histoire, géographie et éducation civique, auxquels s'ajoutent 26,7 % qui n'ont que des connaissances parcellaires. On aboutit donc à ce que 4 élèves sur 10 sont en difficultés. Les auteurs pensent qu'il s'agit de la conséquence d'une mauvaise maîtrise de la lecture (les pourcentages sont en effet quasiment identiques). On pourrait également penser plus généralement que les pratiques socioconstructivistes en vigueur dans les écoles primaires françaises laissent sur le carreau 40 % des élèves. D'où la nécessité urgente de faire connaître l'enseignement explicite, pratique moderne, instructionniste et efficace pour faire classe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.