Translate

vendredi 2 novembre 2007

Méthodes de lecture et difficultés d'apprentissage (INRP)

Auteurs : Annie Feyfant, Marie Gaussel
INRP - Service de Veille scientifique et technologique, Dossier d'actualité n° 31
11.2007



Cette étude fait le point sur la question des méthodes d’apprentissage de la lecture.

Les auteurs rappellent d’entrée que «  les maîtres mots de l’apprentissage de la lecture sont décodage et compréhension ». Ce qui devrait maintenant faire l’objet d’un consensus.

Après avoir abordé les apports théoriques, les auteurs consacrent une longue partie de leur exposé au débat sur les « méthodes » en les passant en revue, ainsi que leurs différentes dénominations. S’ensuivent les « trois critères [qui] déterminent le principe de “bonne pratique” :
– elle doit être transférable d’un praticien à d’autres établissements ou d’autres environnements ;
– elle doit pouvoir être pratiquée et maintenue sans surcoût financier ;
– elle doit expliciter les compétences et les savoirs nécessaires pour les enseignants et l’ensemble des personnes chargées de mettre en place la méthode
. »


Les auteurs s’intéressent ensuite aux études sur l’apprentissage de la lecture, et notamment au National Reading Panel (rapport en 2000) : « Le rapport conclut que la méthode systematic phonics s’avère être la plus efficace universellement, qu’elle devrait être intégrée aux programmes d’enseignement pour prévenir et remédier aux difficultés liées à l’apprentissage de la lecture et que les enseignants devraient y être formés. »

Puis sont abordés les difficultés d’apprentissage, les instructions et objectifs institutionnels. Les auteurs terminent en disant : « Les derniers échanges, en France, ont montré que les scientifiques avaient été “convoqués” dans le débat sans que l’aspect idéologique ne disparaisse tout à fait. Les éléments d’un échange constructif entre chercheurs, enseignants et responsables des politiques éducatives existent. La publication du rapport PIRLS 2006 (Progress in International Reading Literacy Study), qui montre une dégradation des résultats des petits Français va sans aucun doute relancer le débat. »

Espérons qu’elles aient raison…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires reçus n’ont pas tous vocation à être publiés.
Étant directeur de publication de ce blog, seuls les textes qui présentent un intérêt à mes yeux seront retenus.